Cuisine 

Comportement à la dépendance alimentaire et le lien de stress – Comment créer des choix pour avoir de la joie à manger

La toxicomanie alimentaire est décrite avec ces caractéristiques. Les produits alimentaires qui ont un niveau élevé de sucre, de graisse et de sel et d’autres produits chimiques qui ont été mis en place pour améliorer et amplifier les arômes seront supérieurs aux niveaux alimentaires normaux. Faire aux niveaux anormalement élevés de sucre, de graisse et de sel et d’autres produits chimiques, le corps modifie sa chimie pour s’adapter aux effets de la digestion de ces aliments qui a l’effet de la chimie des personnes physiquement changeantes. Une fois que la chimie des corps a changé, ce qui affecte l’association émotionnelle et mentale pour consommer du confort alimentaire et de la détente grâce à un confort alimentaire répété pour le renforcement du comportement avec des aliments de confort, l’esprit apprend à se détendre avant même de commencer à manger votre nourriture de confort et cette expérience se forme mental attachement et comportement dépendants.

La façon dont le confort alimentaire affecte la relaxation est en réduisant l’énergie dans le corps, qui est créée par l’impact de la transformation de la chimie et l’esprit identifie le changement chimique comme détente. Toute dépendance est l’esprit ou l’état mental, le stress corporel dans les épaules et la tension dans la force énergétique du corps et de l’esprit entre l’esprit et le corps qui est soutenu par leur mode de respiration qui supporte la dépendance. C’est l’interaction de tous les trois qui doit être l’adresse pour changer les comportements compulsifs des personnes. Le pouvoir de l’esprit personnel pour affecter leur réalité émotionnelle, physique et de jouissance doit être développé et incorporé sinon vous combattez votre dépendance mais ne modifiez pas votre dépendance. La capacité à améliorer la force de l’esprit personnel est directement liée à la puissance du cœur / de la respiration pour le faire au plus haut niveau, tout le torse est engagé dans chaque respiration et l’esprit est conscient (conscient ne pense pas mais sent action qui vous permet de penser avec le sentiment de sentir le corps) de l’expérience pendant le souffle. La clarté ici pour le souffle et l’esprit est liée pour sa force à l’intérieur et son expression à chaque expiration.

Au fil du temps, l’esprit et le corps vont ajuster son sens du goût pour faire face aux aliments de confort sur le goût actif qui a l’effet de engourdir le tong et la bouche pour indiquer qu’une personne aura du mal à goûter tout autre chose que les aliments transformés. En raison du goût altéré, une personne choisit continuellement des aliments de procédé sur d’autres aliments car c’est la seule fois où ils peuvent goûter leur nourriture. Les autres aliments qui n’ont pas été traités semblent insipides, ce qui ne leur permet pas de manger. Il faut du temps pour récupérer le goût une fois que l’on arrête de manger des aliments de confort.

Il est stupide de manger à consommer de la nourriture confortable pour le goût n’est pas le problème, mais la création d’un produit chimique induire un état émotif détendu est. La nourriture est consommée car une personne pense émotionnellement et est seule. Ensuite, il y a le temps d’être avec d’autres personnes lors de fêtes et de consommer des aliments de confort, avec son goût élevé de sel, de sucre et de graisse. L’un des plus grands moments pour manger de la nourriture de confort est pendant le divertissement, comme regarder la télévision. L’attention de l’esprit n’est pas la consommation de nourriture, mais en conjonction de faire d’autres choses émotionnellement. Les aliments confortables deviennent décontractés pour s’échapper dans le divertissement alors que la personne mange sans esprit pour créer un état mental relaxant. Vous créez une réalité émotionnelle autour de vos aliments de confort qui mangent les aliments afin que l’expérience de la découverte émotionnelle puisse être recréée. Puisque manger est un comportement d’expérience physique émotionnelle qui a été appris, une personne peut remplacer l’ancien par une expérience plus dynamique autour de la nourriture et équilibrer émotionnellement ses besoins avec des besoins en trouvant des idées et des techniques au-dessus de toute méthode qu’ils créent avec leur relation avec la nourriture. Voici la règle de la vie: “une personne est plus grande que la partie de son comportement”, car les gens ont leur esprit à travailler afin de créer un changement s’ils s’enfoncent avec sa force qui est une force consciente positive.

Le fait de consommer plus de nourriture que votre pensée ou votre plaisir est un comportement commun et vos 35 livres ou plus de poids, votre dépendance au changement émotionnel chimique qui se produit lorsque vous mangez votre choix d’aliments de confort. Pour changer la dépendance, la personne doit mettre son propre programme ensemble, ce qui les affecte personnellement, émotionnellement et physiquement, afin d’être efficace à long terme. Trouver un programme qui fonctionne pour vous n’est que la partie début pour changer votre dépendance pour sa première partie. Pour se remettre du comportement addictif et des pensées qui conduisent une personne, ils doivent changer leur interaction émotionnelle de l’énergie physique entre l’esprit et le corps. Il y a un gain à court terme et des effets à long terme, mais pour être les plus affectifs, une personne doit créer son propre programme en même temps que pour changer sa réalité émotionnelle en une qui favorise une attitude positive avec la joie de faire les choses. Une fois que vous êtes accro, votre attitude est centrée autour des émotions liées à votre dépendance et il ne peut y avoir de changement émotionnel dans la vie de personne. La dépendance tient votre réalité émotionnelle et votre temps dans un endroit en affectant votre esprit créatif pour développer vos émotions au fil du temps et être impermanence. La dépendance empêche de changer et de développer une gamme créative de sentiment sur la vie et la force créatrice d’être spirituel dans ce que vous faites pour le plaisir.

En développant votre programme pour changer vos habitudes alimentaires, il doit y avoir une méthode qui affecte votre réalité émotionnelle et interrelations physiques autour de la nourriture. Manger est un événement émotionnel, il suffit de regarder tous les sens qui sont engagés lorsque la personne travaille avec de la nourriture, de sorte que les questions sont quel type d’émotions en cas de manger, une personne veut-elle créer quand elle est avec de la nourriture et de manger? Les gens créent un événement avec des aliments de confort et est simple mais très sensoriel pour les manger avec vos mains ou lécher avec votre tong. Un exemple peut être vu avec un gâteau il existe deux façons de le manger. Une façon est sur la plaque et sera mise en scène et l’autre est le ramasser et avoir le sentiment de la nourriture dans votre main et le mettre dans votre bouche. L’utilisation des mains est une connexion émotionnelle très puissante pour réconforter les aliments. Voici le test de la connexion émotionnelle de la façon dont vous mangez votre nourriture qui affecte le sentiment émotionnel à la nourriture. Si vous utilisez vos mains pour manger votre nourriture de confort, mettez-la maintenant sur la plaque et utilisez la fourchette pour la manger et attendez une minute entre chaque bouchée et voyez quel type d’émotions est créée en fonction de votre nourriture de confort de cette façon. Les gens créent des valeurs émotionnelles autour de la nourriture, donc la nourriture n’est tout simplement pas simple, alors la question est ce que la personne veut créer émotionnellement au sein de la nourriture.

Voici des suggestions pour changer la relation d’expérience émotionnelle dans les aliments de confort, ne pas utiliser vos mains, mais le servir sur la plaque et utiliser la fourchette. Pour modifier la dépendance à l’alimentation de confort, les habitudes comportementales émotionnelles sont redirigées vers d’autres comportements afin de consommer le confort, de sorte que vous ne répétez pas le même comportement, le but est d’arrêter les comportements répétitifs afin de consommer les aliments afin de le manger différemment à chaque fois. Faites chaque fois que vous mangez des aliments de confort différents, de sorte que le cerveau doit regarder la nourriture et se rendre compte de ce qu’elle fait. L’habitabilité est un comportement répétitif, de sorte que la façon dont la personne mange des aliments confortables ne laisse pas le cerveau s’imposer émotionnellement à la nourriture, c’est comme l’état émotif addictif pour que la personne change la connexion émotionnelle avec les aliments de confort. La modification des modèles émotionnels avec les aliments de confort perturbe la connexion émotionnelle des esprits avec les aliments. Le but ici est que peu de changement de modèle de comportement obligent l’esprit à être conscient de son action et une décision réelle peut être prise pour le manger ou pour manger et réaliser le goût des aliments. L’évolution des comportements et des comportements sur la façon dont vous mangez des aliments de confort brise le comportement des comportements émotionnels à votre alimentation. Lorsque vous mangez le confort de la nourriture différemment chaque fois que vous le mangez à des changements, cela affecte émotionnellement, de sorte qu’il ne laisse pas l’ancien modèle émotionnel élever l’état émotif addictif.

Le changement émotionnel est difficile dans le but de lutter contre la dépendance alimentaire et l’excès de poids. Cela commence par la connaissance de ce rapport affectif avec les aliments que vous voulez créer lorsque vous mangez et que la connaissance des aliments affecte le corps pour commencer. Mais comment changer et comment changer votre comportement émotionnel pour manger, créer la méthode la plus affective lors du changement de dépendance, la personne doit avoir une idée claire des aliments, de sa fonction et de la façon de faire des événements en interne avec des aliments qui favorisent le plaisir du promoteur avec les aliments.

Pour modifier la dépendance qui est un comportement physique répétable avec beaucoup d’émotions qui affecte l’état émotionnel de la personne, que l’addiction change le stress dans les épaules et la tension dans le corps avec l’effet d’être détendu avec un soi et les autres. Dans ce programme pour changer le confort addictif de manger de la nourriture, vous commencez physiquement puis passez au mental puis retournez à la physique pour leur interaction entre l’esprit et le corps, mais sa relation est basée sur le flux d’énergie qui affecte le sentiment du corps et l’esprit des pensées émotionnelles. Le démarrage s’effectue avec la puissance de l’action de la respiration centrale. Maintenant, il existe de nombreuses façons de travailler la respiration du cœur pour affecter le lien de sentiment d’énergie et d’émotion entre l’esprit et le corps car il n’y a pas une seule façon, mais une personne doit trouver la manière la plus affective qui influence son flux d’énergie entre l’esprit et le corps crée le calme et peut changer avec chaque repas. Dans ce programme, le souffle et le noyau sont considérés comme un reflet de la réalité émotionnelle dans la situation de la vie car elle soutient votre réalité émotionnelle. Votre mode de respiration ou la façon dont vous créez votre respiration dans le torse affecte votre énergie, votre capacité à sentir et votre force physique. Donc, commencer votre changement avec le pouvoir de la respiration centrale est d’amener votre esprit (mindfulness) dans votre corps physique et non pas dans des abstractions émotionnelles.Ce programme consiste à créer des choix pour une personne en affectant vos relations de base et de respiration qui permettent à la personne de créer un calme entre l’esprit et le corps afin que la personne puisse rediriger ses mentalités et son énergie émotionnelle vers un but qui les profite le plus.

Le but dans la vie est compromis lorsque la personne est accro et que la dépendance est la force centrale des actions émotionnelles. Être émotionnellement accro à des aliments de confort limite un esprit de personne pour créer là une réalité émotionnelle interne autour de l’acte naturel de manger. La nourriture de confort limite la jouissance de l’acte de manger des aliments qui aident votre corps le plus et les effets physiques et mentaux de la jouissance de manger de la nourriture. Pour changer de stress, vous devez transformer votre réalité émotionnelle en nourriture, en soi et ce que vous faites.

La connaissance du pouvoir du noyau / de la respiration affecte la dépendance au confort des aliments en donnant à l’esprit un sentiment de force physique personnelle et une relation améliorée de l’esprit et du corps lors de la nourriture. La puissance dans le cœur / la respiration est sa capacité à changer le stress dans les épaules et la tension dans le corps et les effets du flux d’énergie avant, pendant et après avoir mangé pour le plaisir comme une expérience pour remplacer d’autres expériences avec les aliments. Remplacer le confort de l’expérience alimentaire avec l’expérience alimentaire qui permet à la personne d’être plus puissant est le but. Pour le changement, vous devriez être plus fort dans la vie et ne pas vous laisser plus faible.

Pour ramener la chimie des personnes à la normale, cela prend 9 mois ou plus en fonction des dommages causés au corps et de sa relation avec l’esprit à partir des aliments de confort. Ne pas avoir la capacité de goûter d’autres aliments fait partie de la force d’être accro à la nourriture de confort qui changera avec le temps. Lorsque la personne coupe le confort des aliments hors de leur alimentation, le corps subira des changements chimiques qui affecteront le lien émotionnel entre l’esprit et le corps. Au fur et à mesure que le corps s’adapte aux changements chimiques, la capacité de goûter les aliments augmentera. Une partie de la relation de changement avec la nourriture est la façon dont vous la mangez et le réglage de la nourriture, vous créez des formes d’expérience de la jouissance dans la bonne alimentation.

Pour changer votre dépendance et le stress qui maintient votre dépendance est un défi, mais changer de joie est la force la plus puissante et offre les plus grands avantages à votre esprit dans la vie avec de la nourriture. Changer avec joie consiste à diriger et à être dans votre esprit, car vous modifiez le comportement et votre attitude émotionnelle en étant positif dans votre projection au moment où vous mangez et faites de la joie avec votre nourriture. En projetant le calme émotionnel positif de la personne de joie devient plus fort dans leur comportement et leurs sens sont affectés par l’augmentation de la personne afin que la personne soit plus calme avec leur nourriture. L’ajout de plus est d’avoir une nouvelle façon de se rapporter émotionnellement aux mêmes vieux événements, mais avec une joie calme d’être là et de le voir de nouveau. Donc, avoir la même nourriture n’est pas la même parce qu’elle est toujours différente si vous laissez votre sens le voir et ne pas laisser l’esprit vous dire que c’est la même chose. Les sens retoment les changements et l’esprit n’est pas dans la dépendance que l’esprit règle avec son comportement émotionnel répétitif de la pensée et que les sens ne sont que pour le tour. Donc, l’évolution de la dépendance consiste à laisser les sens faire leur travail et l’esprit est ouvert aux nouvelles et différentes informations sensorielles au sein de l’événement.

Les gens arrêtent le comportement addictif mais ne mettent jamais leur esprit dans un nouveau comportement, donc il y a une lutte interne entre le comportement de l’esprit addictif et le nouveau comportement qui a moins de connexion émotionnelle à l’esprit et au corps. Changer votre force spirituelle au sein de la dépendance et rediriger votre esprit vers un nouveau comportement est le défi du changement et du pouvoir de la joie, est une force d’action au sein du changement. Le pouvoir du noyau / de la respiration est le fondement des forces de l’esprit et la façon dont la personne utilise le noyau / la respiration au sein de l’alimentation affecte la force de votre esprit de l’intérieur en affectant la capacité des sens à se connecter au nouveau comportement.

Trouver des personnes bien informées au sujet de votre dépendance et de leur façon de traiter, donne des informations et une vision pour l’avenir. La dépendance est à propos de l’esprit, afin de trouver des personnes ayant une connaissance de l’esprit qui peut être utilisé dans votre propre programme pour vivre la vie de la manière la plus positive est réconfortante. Assurez-vous de créer votre vie et vous devenez le créateur de votre réalité émotionnelle.

La puissance du cœur / la respiration pour manger de la nourriture est une suggestion à laquelle on joue, mais pas simplement fait. Il s’agit de créer de l’expérience avec votre nourriture et l’acte de manger pour créer l’expérience la plus agréable.

Il y a trois parties, l’une avant de manger le besoin de réduire votre sensation de stress physique et de laisser votre esprit changer d’orientation pour se préparer à manger. Concentrez-vous votre esprit et vos émotions dans la préparation de la nourriture et en profitant des goûts possibles. Pour devenir une dépendance alimentaire, elle aide une personne émotionnellement si la table est réglée pour manger et elle a l’air agréable qu’elle met une ambiance pour que la nourriture met le sens visuel en jeu et ajuste l’esprit pour la nourriture. Il s’agit d’organiser un événement pour que tous les sens de la consommation et de la jouissance se concentrent sur l’esprit. L’apprentissage de la scène même avec la nourriture, la mise en place des émotions à la nourriture et à manger. Il est donc très important de créer des émotions à l’occasion de la mise en scène de l’événement avec de la nourriture pour créer de l’humeur avec la nourriture qui affecte vos sens à manger. Le pouvoir du noyau / de la respiration maintient la connexion de l’esprit et du corps pendant la consommation, ce qui fait que manger est une leçon.

Au fur et à mesure que vous préparez votre nourriture, le pouvoir du noyau / de la respiration entre en jeu pour amplifier votre sentiment positif avec les aliments en affectant le changement dans votre stress de l’épaule et votre flux d’énergie de plaisir à la cuisine et à l’alimentation. Le sentiment plus émotionnellement positif que vous envoyez à la nourriture que vous travaillez avec elle, mieux sera le goût de la nourriture.

En mangeant à l’aide du noyau / respiration est la façon la plus naturelle de sentir la nourriture, détendre le corps pendant que vous mangez et dégustez la nourriture. Entre chaque bouchée de nourriture, prenez le temps de vous détendre dans les épaules avec la puissance du cœur et de la respiration pour laisser l’esprit ressentir l’expérience de la nourriture que vous venez de manger. Il existe de nombreuses façons de faire du noyau / de la respiration dans la cuisine, les repas et le nettoyage après les salles. Une fois sur le site web est juste le début de l’exercice de développement.

Après avoir pris votre dernière morsure, prenez un plaisir interne de la nourriture et votre préparation de la nourriture en tant qu’expert. Pour terminer l’expérience de diner, nettoyez-vous après votre auto et rendez la zone propre avec le sourire et ressentir l’effet d’avoir de la bonne nourriture et de la manger avec plaisir. Nettoyage après votre repas peut être un plaisir réel de ce que vous avez créé et pour le plus avantageux, le nettoyage doit se faire en silence, de sorte que votre esprit a le moment de se rapporter à la nourriture consommée. Ceci est suggéré d’être joué non seulement pour que son art le fasse affectivement. Après le nettoyage, prenez un moment et voyez le travail que vous avez accompli et apprécié. Les effets du nettoyage après vous après avoir mangé sont l’amélioration de la nourriture que vous aviez si vous la créez comme une expérience de plaisir.

Il s’agit d’une introduction à la réflexion sur la façon de changer la dépendance en utilisant notre esprit comme une force qui fait avancer l’idée de jouissance entre l’esprit et le corps dans les comportements émotionnels des personnes avec la nourriture. La dépendance n’est pas une dimension, mais a trois dimensions qui interagissent ensemble et comment une personne joue en elles-mêmes entre les trois dimensions, qui sont l’esprit, le corps et l’esprit, et la joie du projet dans le comportement de manger qui affectera l’expérience de manger que est plus créatif et dynamique. Créer un choix d’expérience émotionnelle avec la nourriture que vous voulez manger et manger nécessite un esprit conscient dans leur comportement afin qu’ils puissent ressentir les choix, puis décider de manger ou non et ensuite, quelle relation émotionnelle ils veulent à la nourriture dans leur main. Pour devenir une dépendance, ce qui est un comportement émotionnel, il doit y avoir une direction consciente du développement émotionnel de la joie qui remplace l’effet émotif négatif du confort des aliments qui affectent le stress et vous détend. La joie à l’intérieur de votre comportement est très relaxante et plus dynamique pour la personne, puis un comportement addictif, mais il doit se développer en changeant soi-même. Il existe de nombreuses façons de développer la joie dans votre vie quotidienne et il commence à partir du moment où vous vous réveillez et travaillez avec votre esprit, qui est le cœur / la respiration, ce qui affecte le stress et la tension des muscles lors du sommeil. Créez un temps de transition entre le sommeil et l’éveil, puis utilisez votre esprit, votre cœur / votre respiration pour influer sur votre force physique pendant la journée. Ensuite, créez une transition du stress quotidien en libérant cette énergie afin que les muscles soient détendus lorsque les yeux sont fermés. Votre esprit est connecté au corps et le corps donne du sentiment à l’esprit, de sorte que ce sont des liens solides et laissent penser à l’esprit.

L’un des états émotionnels qui affectent le développement de la joie est le calme qui arrête la dépendance au moment. Pour créer le calme au sein de l’état physique et mental est un temps de transition pour l’un de l’état émotionnel le plus difficile à créer et à conserver pendant une période quelconque.

Marcher avant et après le repas pour changer et affecter le stress, l’accumulation d’énergie dans les épaules donne à l’esprit un sens plus élevé du corps et de la nourriture qui vient d’être consommée. Changer votre relation avec les aliments contre les comportements addictifs est un acte créatif consciencieux et créatif qui ajoute de nouveau le sens et votre esprit de manger pour le plaisir. Quelles pensées émotionnelles voulez-vous avant, pendant et après que vous avez mangé affecte le corps et l’esprit pour son expression créative, l’alimentation est si importante est très important.

Il se résume à ce que vous voulez créer en vous-même pendant que vous traitez ce jeu de cuisine et de manger et le développement de votre création chaque jour qui améliorent la réalité de votre impermanence chaque jour qui permet à chaque personne de créer chaque jour pour vous travailler avec le changement.

Related articles